Mon guide RH
#RéseauxSociaux #Recrutement : Soyez vigilants !
Mon guide RH

#RéseauxSociaux #Recrutement : Soyez vigilants !

Il n’a jamais été aussi simple de communiquer. Ses joies, ses peines, ses victoires. Mais votre vie perso ne peut se mêler à votre vie pro. Alors, veillez et surveillez votre e-réputation. Car les recruteurs le font pour vous. N’hésitez pas non plus à enquêter sur ces entreprises !

Les articles de mise en garde des candidats à l’emploi face à un déferlement d’informations personnelles en ligne sont légions. Il est plus rare de lire des textes destinés aux recruteurs sur la nécessité de se faire voir – et bien voir – sur les réseaux. Dans les deux cas, l’e-réputation est un enjeu. Pour le candidat, il permettra de montrer une personne fiable et « employable ». Pour le recruteur, il permettra de vendre son entreprise, ses valeurs, et donner envie de se faire embaucher.

Pour le responsable RH, la première des actions doit être de satisfaire ses propres employés : ils sont les meilleurs ambassadeurs de la marque. S’ils sont mécontents, le candidat potentiel relèvera surtout des critiques négatives dans les différents comptes des uns et des autres.

Tout et tout le monde ?

Pour le candidat, il y a peut-être un grand ménage à faire. Commencez par lire avec attention les règles de confidentialité des réseaux que vous côtoyez. Les réseaux perso comme Facebook, Instagram, Pinterest ou Twitter devront être bouclés de toute part si vous dévoilez tous les aspects de votre vie, festive ou pas. Tandis que les réseaux pro tels Linkedin et Viadéo seront maintenus « wide open » c’est-à-dire ouverts au plus grand nombre, vous vous doutez bien pourquoi. N’élargissez pas vos cercles d’amis sans en délimiter certains contours. Sur Facebook, il est utile de vérifier les tags. Comme il n’est pas bon de dire tout à tout le monde, sélectionnez vos auditeurs et vos discours. Sur les réseaux pro, choisissez des publications en rapport avec votre secteur d’activité, ou celui que vous cherchez à intégrer. « Likez » des articles, commentez et argumentez de manière pro (oubliez le vocable familier). Pensez que vos commentaires peuvent être lus par votre futur dirigeant : donnez lui envie de vous rencontrer en personne.

Actualisez votre profil

Si vous êtes passé maître dans l’art de sauter sur l’actualité pour votre page Facebook, qu’en est-il de votre profil pro sur Linkedin ? N’oubliez pas qu’il s’agit là de votre curriculum vitae accessible au plus grand nombre : votre employeur actuel, le prochain, les chasseurs de têtes, etc. Mettez-vous sérieusement à l’écriture de votre parcours, enrichissez-le dès qu’une actualité vous concerne.

Des erreurs à éviter

  • Utiliser une adresse mél farfelue. Préférez-lui votreprénom.nom@email.com.
  • Envoyer sa candidature en pleine nuit. Cela marque un manque de gestion du temps.
    Préférez la semaine, en matinée ou dans le ventre mou de l’après-midi.
  • Envoyer sa candidature un vendredi soir ou un week-end.
    Votre mail risque de passer inaperçu dans le flot des courriels.
  • Oublier les formules de politesse puisque vous êtes sur Internet.
    La toile n’est pas une excuse pour ne pas être formel et courtois.
  • 5. L’objet du mail ne doit pas dépasser 60 signes.

 

Delphine Payan Sompayrac

Devenir contributeur

Vous souhaitez écrire des articles pour Pozkafé ?

Échanger

l'avis de la communauté

Laisser un commentaire

(facultatif)
Notifications
PozKafé a besoin de votre autorisation pour activer les notifications sur votre ordinateur.